Le camp franco-allemand 2017 à Denkendorf

Avec les yeux d’une monitrice…

C’était la première fois que je participais à un camp franco-allemand.
Samedi 29 juillet à 6 :50, avec Françoise et Joe, on attendait les jeunes au point de rendez-vous. J’étais vraiment contente de découvrir un groupe de jeunes, une ville, une culture, un pays. Quelques retardataires puis tous les français à bord du TGV en direction de Strasbourg.
A l’heure du déjeuner, nous arrivons à Strasbourg en même temps qu’Andrea. La deuxième monitrice a rejoint notre groupe avec beaucoup de bonne humeur.

  


5 monitrices, 26 jeunes et un camp franco-allemand


Après plusieurs changements de train, le « métro » de Stuttgart et la balade en camion pompiers, nous sommes enfin arrivés à Denkendorf.
Epuisés mais heureux. Les " Denkendorfers" nous accueillent à bras ouverts et avec joie.
Notre équipe de monitrices est composée de trois allemandes avec Janine et les sœurs Maria et Hanna et deux françaises Andrea et moi-même.
Avant de dîner, on mélangea les deux groupes (allemands et français) afin qu’ils puissent partager un premier repas tous ensemble en apprenant à se connaître.
S’en suit des animations pour apprendre à se connaître : Zipzapp, échange de T-Shirts, Bingo avec les noms des participants (superbe idée de Janine ;) )…
Première nuit sur des lits de camp à Denkendorf…

Le programme et la vie quotidienne du camp

 

 

Ensuite les jours passent à une vitesse impressionnante.
Au programme : rallye dans Denkendorf, animations linguistiques, visite du cloître avec notre superbe guide Claudine, visite à la mairie, soirée cinéma-pizza, randonnée nocturne avec nos torches à la main à travers Denkendorf et feux de camp avec Dominique…
Pour les jeunes, le temps libre est passé entièrement à l’immense piscine de Denkendorf.


Mais c’est un moment aussi pour écrire une lettre à leur destinataire secret avec plus ou moins d’imagination.
Les tâches quotidiennes sont réparties par équipe (les Brötchen, Dienst…).
Mardi nous proposons un défi aux jeunes : faire le déjeuner. Trois équipes avec trois missions : faire les courses accompagnées de Maria et d’Hanna, cuisiner avec Andrea et Janine et ranger avec moi. On a découvert de vrais talents de cuisiniers et leur bar à salade est succès…

 

 

 



Des excursions pleines de surprises
Mercredi, première excursion à Waldenbuch direction le pays du chocolat : la fabrique et le musée de Ritter Sport.
Durant la journée de jeudi, nous partons à la découverte d’Essligen. Dans un premier temps visite du château avec sa magnifique vue panoramique et ses nombreuses marches. Ensuite flâneries dans le centre-ville ou shopping.
Vendredi est une bonne dose d’émotions fortes au parc d’attractions de Tripsdrill. Et tout le monde est monté dans un manège (sauf Petra notre chère conductrice de bus). Une ancienne monitrice Katharina nous a rejoint. Très bon moment.

 



Les derniers jours
Avant dernier-jour, nous préparons les derniers préparatifs pour la fête de ce soir car nous fêtons les 20 ans du camp franco-allemand entre Meximieux et Denkendorf.
Les jeunes ont proposé des animations variées : mini-jeux, concert en exclusivité de DJ Bobo…Leur spectacle est une vraie réussite. Très bonne ambiance.
Cette nuit est la leur. Donc au programme : nuit blanche.

 


Le lendemain, après des "au revoirs" et remerciements, avec le groupe des français nousrentrons à la maison avec des sourires, des joies, des moments partagés plein la tête…

Remerciements


Remerciements aux jeunes, à Andrea pour son soutien, à Janine pour ses conseils et ses idées géniales, à Maria et Hanna pour leur écoute, à l’équipe des cuisiniers toujours au top, à Frank et Christine pour leur écoute et disponibilité, à toutes les personnes du comité de jumelage franco-allemand Meximieux-Denkendorf, à René pour m’avoir ouvert la porte de l’association et à Christine pour m’avoir proposé d’être monitrice et son aide.